J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Camper en solo

Dans: Tentes surélevées Le:

Partir seul permet de se ressourcer mais aussi de découvrir une expérience différente. L'aventure est magique avec quelques précautions.

Une aventure qui se décline en solo

De plus en plus d'aventuriers solitaires parcourent les routes, chemins et sentiers. Que ce soit à vélo, en bus, ou à pieds, des jeunes ou moins jeunes, filles ou garçons parcourent le monde ou la France. Pour un roadtrip, pour une nuit, pour un week-end, une semaine ou un congé sabbatique, les néo-aventuriers deviennent les nouveaux explorateurs. Ces derniers doivent aussi dormir et s'affranchir d'une peur souvent peu rationnelle et adapter leurs équipements.

Tente sur pilotis - tente sur pied

Ne pas avoir peur

Certains craignent encore de dormir tout seul sans avoir quatre murs et un toit pour se protéger. Mais isolée des hommes, la faune ne représente qu'un danger limité. Les mauvaises rencontres sont peu fréquentes. Connaître les espèces présentes sur les lieux parcourus permet de les observer mais aussi d'éviter de les déranger. Dans la majorité des cas, le campeur sera plus dérangeant pour l'animal que le contraire. En s'éloignant de la présence humaine, on écarte le risque de mauvaises rencontres mais aussi la pollution lumineuse et on s'éclaire aux étoiles. La pleine lune n'est pas synonyme de grand méchant loup mais plutôt d'une belle veillée !

Bivouac en solo en France

Crédits : Wanyama Report

Le bivouac solo, avec des protections adaptées

Les installations de tentes, tarps ou autres protections peuvent s'adapter aisément au terrain. En été, il est conseillé de se protéger des insectes et éventuellement des chaleurs avec des moustiquaires. En hiver, le froid et l'humidité (ou la neige) viennent souvent de la terre et sont les ennemis de vos nuits à la belle étoile. Il existe de nombreux modèles de tentes une place. Plus compactes, elle s'adaptent à un aventure solitaire. La tente plume de Kamprite offre une combinaison protection / poids particulièrement adaptée à des campings solo estivaux. Pour s'affranchir des contraintes du sol et des ses habitants, la tente surélevée offre un confort inégalé mais se transporte moins aisément à pieds. La tente suspendue (ou un hamac) s'adapte aux pérégrinations forestières. Attention, en France, le bivouac sauvage est interdit. Cela s'explique pour des problématiques de dangerosité mais aussi de conservation de l'environnement. Pour dormir à la belle étoile, le guide Cabaniste recense les lieux et réglementations des parcs naturels régionaux et des parcs nationaux. Les riverains et municipalités sont également de bons conseils pour savoir où s'installer sans risque pour soi ou pour l'espace choisi. 

le hamac avec moustiquaire, tente suspendue de Tentsile

Chez 2R Aventure, nous n'avons souvent qu'un conseil, partez à l'Aventure. Quelle qu'elle soit.

Les premières nuits peuvent être difficiles, mais la fatigue et l'expérience aide à dormir sur ses deux oreilles et le jeu en vaut la chandelle.

Commentaires

Laissez votre commentaire