Les bonnes raisons de pédaler à l'automne

Dans: Vélos électriques Le:

Octobre, ou les bonnes raisons pour pédaler au début de l'automne.

2R Aventure vous transmet les bonnes raisons pour se mettre à vélo ou continuer sur votre lancée à l'automne. 

1. Profitez des lumières magiques

Ce 1er octobre, le soleil se lève à 7h52 à Toulouse, à 7h48 à Lille, ou 7h50 à Paris.  Le vélo au lever du jour a un côté un peu magique à tester et découvrir. 

2. Testez votre agilité sur les feuilles mortes

C'est la fin de l'été. Les arbres s'habillent de leurs parures dorées qu'ils délaissent vite. En vélo, on a tendance à les éviter pour ne pas goûter de trop près le bitume. Et si c'était au contraire un petit défi?
En Ile de France, partez à la rencontre de la vallée de Chevreuse (et de ses cerfs), du côté de Rambouillet. A proximité de Toulouse, découvrez la voie verte de la forêt de Bouconne. Pour les lillois, on vous conseille d'aller découvrir chez nos voisins belges une piste cyclable conçue par des architectes au milieu des arbres, à Limburg
Piste cyclable Linburg

3. Etreinez vos nouvelles tenues de pluie

Même si  la pluie est la mauvaise excuse à vélo, les équipements peuvent ne pas être de trop. Et si en octobre, on en profitait pour les tester ?

4. Copédalez

La semaine de la mobilité et celle du développement durable vous ont permis d'identifier des "co-pédaleurs" pour ne pas arpenter les pistes cyclables seul.e.s. Et pour ceux qui ont raté le coche, rencontrez sur votre trajet des cyclistes grâce à la carte : ici.

5. Défiez vos enfants

La rentrée est déjà loin et les enfants ont pris leurs marques à l'école. Et si vous les défiez à prendre le vélo, le plus vite habillé (casque et gilet pour les moins de 12 ans) et le plus vite sur les pédales à gagner. Ils seront plus concentrés à l'école et très fiers de leurs trajets (et vous aussi !)

6. Affranchissez vous des embouteillages 

Dépassez vos moyennes de temps de trajet habituel en pédalant. Le vélo est le mode de transport le plus rapide à ville, c'est l'occasion de le prouver !

7. Préparez l'hiver

Certes, l'être humain n'hiberne pas mais souvent il se prépare (au moins mentalement à l'hiver). A vélo, on est pas ours mais les habitudes prises avec une météo clémente favorisent le maintien de ces dernières. Si on a l'habitude de faire du vélo lorsqu'il fait beau, les avantages de la pratique cycliste quotidienne(confort, bol d'air, réduction du stress, économies, ponctualité....) prévalent sur les inconvénients météorologiques. 

8. Testez les nouveaux éclairages 

On vous a recommandé de découvrir l'aube à vélo mais ce n'est pas toujours le bon timing. Et la luminosité peut être limitée. La préparation du sapin de Noël comme des éclairages publics de fin d'année ne sont pas encore d'actualité. Cependant, cela ne signifie pas que les cyclistes ne doivent pas illuminer la ville. Découvrez nos bons conseils pour voir et être vus

 

Commentaires

Laissez votre commentaire