J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

L’agilité urbaine est un sport (ou presque !)

Il existe un championnat du monde de coursiers à vélo (à Paris en 2016), une mode bien à eux, voire une technologie spécifique –  le plus simple, le plus fiable. C’est comme ça qu’est né le fixie, en simplifiant le vélo et sa transmission à l’élément le plus basique, le pignon fixe qui limite les risques de défaillance, mais impose un certain savoir-faire et une conduite pas forcément intuitive. Il faut bien rouler en ville, être capable d’anticiper les freinages, de mouliner pour préparer une côte… Pas de freins mais les guiboles bien musclées et un apprentissage qui passe par quelques chutes (notamment au feu !).

Championnat du monde de coursier à vélo

Sur cette idée que le vélo pouvait aussi être un moyen d’expression, une façon de se déplacer et de se mouvoir particulière et une manière de s’approprier l’espace urbain, les cyclistes, un peu hipsters dans l’âme (terme utilisé pour définir un individu qui n’a pas adopté certaines habitudes consuméristes et socio-culturelles et se démarquant par un style vestimentaire – source wikipédia), bricolent, bichonnent leur vélo.

Et cette tendance a donné naissance à de nouvelles tendances, pour se faufiler en ville, pour passer partout, l’agilité, presque féline est primordiale.

Le cadre doit être léger, réactif, intuitif, facile et surtout rigide.

La position sur le vélo, en avant pour démarrer rapidement, se mettre en danseuse facilement, décélérer aussi simplement.

Le cintre (guidon) est facile, droit, confortable,

Les leviers de freins facilement accessibles et réactifs.

Les roues fines réduisent le frottement (et permettent d’optimiser la vitesse) mais réduisent l’adhérence.

Sur ces contraintes et avec ce caractère bien trempé d’agilité féline urbaine, Riese Und Müller a développé un vélo à assistance électrique (VAE) original qui ne ressemble à aucun autre.

Roadster le vélo électrique de coursierRoadster le faux fixie électrique

Forte de son expérience et expertise urbaine depuis plusieurs décennies, l’entreprise Allemande, a allégé le cadre sans perdre en rigidité. Définit une potence simple, non réglable pour plus de fiabilité, choisi les éléments robustes et performants comme le dérailleur Sora de Shimano, 8 vitesses en version touring, ou au moyen en version city (pour changer les rapports à l’arrêt) ou les freins à disques pour toutes les conditions météorologiques, hydrauliques pour une réactivité instantanée,

Les ingénieurs allemands ont notamment travaillé pour simplifier la suspension pour assurer légèreté et confort, intégrer les éclairages (notamment dans le cadre boue arrière) pour gagner en simplicité et en poids, défini des pneumatiques fins (mais pas trop) à petits tétons pour faciliter l’adhérence.

Roadster le vélo électrique qui se faufile en villeRoadster le vélo électrique qui se faufile en ville

Résultat : un vélo très urbain, boosté, en version 25km/h (touring ou city) et phénoménal en version 45km/h, que l’on a pas besoin de pousser en turbo pour être sportif, réactif et surtout très très agile.

Roadster le vélo urbain électrique très agile

Mise à jour septembre 2017: avec quelques belles innovations pour les modèles 2018 : un cadre retouché accueillant de façon plus intégrée la batterie et un modèle urbain avec une transmission Alfine Si2 (électronique !) à découvrir et tester !