J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

La transmission, ou la mécanique du vélo, 

Lorsque l’on parle de pignons, de dents, de chaîne (ou de courroie), de maillons, de moyeu, de manivelle, de roue libre, de cassette… on parle toujours de la transmission d’un vélo et de développement. Quelle transmission de vélo choisir ? et comment la nettoyer ?

Le développement du vélo 

Le développement du vélo est la distance parcourue par le vélo pour un tour de pédale, 

Le développement d'un vélo électrique

Petites explications de Jamie sur la vidéo ci-dessous – un peu vintage mais limpides et compréhensibles 

Le blog vélos de Patrick permet une explication plus détaillée. Il existe différentes technologies pour transmettre la puissance du pédalage. Celle que tout le monde a en tête est le dérailleur. Mais les usages de vélo d'aventure ou de vélo urbain ont permis la création de moyeux de transmission notamment avec des courroies.

Le dérailleur de vélo

Aujourd’hui la plus répandue (et connue) des transmissions, le dérailleur se décline sur des vélos sportifs avec plusieurs plateaux et des cassettes de différents diamètres et d'un nombre de dents variables. Sur les vélos à assistance électrique (VAE), on retrouve majoritairement des systèmes mono-plateau (chez Bosch, exclusivement en mono-plateau (15 dents pour le moteur performance – directement connecté sur le pédalier). Le dérailleur implique :

- un changement de vitesses en roulant, non possible à l’arrêt, 

- la dextérité (ou le doigté) au niveau du guidon pour monter ou descendre le rapport adapté. Avec une petite aide, le moteur Bosch et ses capteurs vous aident à passer le rapport adapté avec une petite flèche vers le haut ou vers le bas pour monter ou descendre avec le rapport adéquat en fonction de la puissance fournie et de la cadence de pédalage

- le graissage de la chaîne (et la joie du pantalon qui s’y attache un peu trop)

- et le risque de dérailler – pas très très pratique à remettre avec une manucure 

Le moyeu de vitesses de vélo

Avec l’apogée des vélos urbains (notamment aux Pays Bas) et d’aventure (une petite pensée pour Alastair Humpfrey),  les transmissions ont évolué avec des boîtes de vitesses. Elles présentent des avantages communs. On change de vitesses à l’arrêt (au feu, au stop notamment), mais pas en charge (on doit légèrement détendre la chaîne pour passer le rapport – ou arrêter de pédaler), on évite de dérailler et on peut avoir un carter de chaîne pour la protéger. La nouvelle génération de ces transmissions devient électronique. Cela signifie que la commande est électronique comme une boîte de vitesses automobile séquentielle. Il existe de nombreux moyeux. Voici une présentation de 4 modèles.

Rohloff, vélo d’aventure, étanchéité, et la robustesse

Conçu pour gravir des montagnes rocailleuses, traverser des déserts sableux, et pour durer, Rohloff se définit comme la transmission de luxe du vélo. Une boîte de vitesses (14) étanche, qui permet la plus grosse plage de développements du marché et donc de pousser l’assistance électrique dans ses retranchements pour aller toujours plus loin. Chez Riese Und Müller, le montage Rohloff combine commande électronique et courroie Gates. Rohloff, transmission de luxe pour vélo électrique

Nexus : le vélo de ville, urbain surtout, mondain peut être. 

Le moyeu Nexus (Shimano) permet de considérer le vélo comme un mode de transport à part entière. Avec une poignée de sélection rotative, et aucun risque de dérailler, une chaîne avec un carter, un changement de vitesse à l’arrêt, ce moyeu transforme l'usage du vélo sur du plat. Le Nexus, n’est pas adapté pour les sportifs mais il ouvre les yeux sur une mobilité urbaine alternative sans contrainte.Nexus la transmission urbaine du vélo électriqueNexus la transmission urbaine du vélo électrique

Moyeu Enviolo (ex. Nuvinci), polyvalence et simplicité 

Enviolo représente le moyeu en version polyvalente. Des petites sphères tournent à 360° et permettent d’éviter les sauts de rapport. Les vitesses passent en continu. Un petit bonhomme que l’on emmène sur une côte ou sur du plat gère le développement grâce à une poignée rotative hyper-intuitive. 

Nuvinci polyvalence et souplesse du vélo électriqueNuvinci, la simplicité urbaine du vélo électrique

 

Quelle transmission pour le vélo électrique ?

Les lignes supérieures de cet article permettent de comprendre les différences d'usage des transmissions de vélo. Un dernier point peut rentrer en ligne de compte pour bien: le nettoyage et l'entretien de la transmission. Le moteur du vélo électrique applique plus de couple qu'un simple pédalage sur la chaîne et la transmission. Certaines pièces ont ainsi tendance à un usage prématuré. Les distances parcourues et la fréquence d'usage entrent ainsi dans le choix. Le dérailleur et sa chaîne nécessitent un entretien régulier (graissage, nettoyage au savon et pas à la soufflette ou au Kärcher). Il sera également nécessaire de changer la chaîne et potentiellement la cassette de façon régulière. Le moyeu Enviolo a tendance à résister à 20.000 km. Alors que Rohloff garantit les primo-acquéreurs à vie. 

Bien choisir la transmission de son vélo électrique

Petit récapitulatif des transmissions et de leurs atouts : 

Bien choisir la transmission de son vélo électrique

NN'hésitez pas à nous consulter ou à réserver un essai pour découvrir les transmissions des vélos électrique de 2R AVENTURE.